Composter, c’est à la portée de toutes et tous !

Dans votre jardin, sur votre balcon ou en appartement, mais aussi avec vos voisin·es en pied d’immeuble ou dans votre quartier, à chaque type d’habitat sa solution ! Vous trouverez ci-dessous l’essentiel pour vous lancer, alors n’attendez plus, compostez !

Quelques chiffres

%

de nos ordures ménagères sont compostables

millions de tonnes de déchets organiques **

1ère action la plus impactante sur les gisements d’évitement *

En 2023, la loi de transition énergétique pour une croissance verte (LTECV) prévoit une généralisation du tri à la source des biodéchets

* Avec 160kg/an/hab contre 28kg/an/hab pour la consignation du verre qui est en 4ème position – Source : ADEME – Étude d’évaluation des gisements d’évitement, des potentiels de réduction de déchets et des impacts environnementaux évités, janvier 2016.
** D’après l’enquête nationale sur la gestion domestique des déchets organiques en France 2008 (chiffres actualisés) – Indigo/LH2/ADEME

Pourquoi composter ?

Réduire d'1/3 sa poubelle

Plutôt que le contenu de celle-ci soit transporté en camion pour être incinéré ou enfoui.

Un engrais maison 100% naturel

Composter ses biodéchets, c’est produire soi-même un amendement de qualité pour un sol vivant et nourrir vos plantes, votre potager, et vos espaces verts.

C'est convivial !

Le compostage partagé, c’est autant d’occasions d’échanger et de passer des bons moments conviviaux entre voisin·es et habitant·es d’un même quartier.

Les différentes façons de composter

Compostage individuel en bac ou en tas

La décomposition naturelle de la matière organique peut-être plus ou moins longue suivant la richesse de l’écosystème qui se constitue de micro-organiques (champignon, bactérie) et d’autres être-vivants (cloportes, larves de coléoptères, vers). C’est un système facile à mettre en place et à gérer. Il suffit de suivre nos conseils sur notre guide puis la nature fera le job ! Déchets de cuisines acceptés : fruits/légumes/restes cuisinés/viande/poissons/produits laitiers.

  • Déchets de jardins acceptés : feuilles mortes, un peu de tonte séchée, brindilles, branchages fragmentés…
  • Avantages :
    • Je traite mes déchets de cuisine et de jardin de manière autonome et sur place
    • Peu de surface nécessaire (environ 1m²)
    • Plus de transport de déchets verts à la déchèterie : j’utilise tout sur place !
    • Peu d’entretien.
    • Je produis mon propre compost de qualité, pour mon jardin et mes plantes
    • Je favorise la biodiversité dans mon jardin en maintenant mon sol vivant.
    • Coût nul ou très faible : 0 € pour le compost en tas ou si je fabrique mon composteur en matériaux de récup (palettes…) 15 ou 25€ en prenant un composteur de la collectivité. Toulouse Métropole : https://demarches.toulouse-metropole.fr ou renseignez-vous auprès de votre mairie.
  • Contraintes: Aucune

Vous souhaitez vous lancer ? Découvrez le guide « Le Compostage en bac en Pratique » !

Compostage partagé, en jardins ou espaces publics, jardins partagés ou collectifs
C’est le même principe de fonctionnement que pour un composteur individuel, les avantages sont également identiques. Seules des contraintes sont à prendre en compte.

  • Contraintes :
    • 3 bacs sont nécessaires : bac d’apports, 1 ou 2 bacs de maturation, 1 bac à réserve de matières sèches.
    • S’organiser collectivement pour effectuer les transvasements d’un bac à l’autre.
    • Budget : 15 ou 25€ en prenant un composteur de la collectivité Toulouse Métropole (cliquer ici pour effectuer la démarche) ou renseignez-vous auprès de votre mairie.

Découvrez notre guide « Le Compostage en bac en Pratique » et téléchargez le guide pour en savoir plus sur l’accompagnement de Toulouse Métropole !

Bokashi

“Bokashi” signifie  : “matière organique bien fermentée” en Japonais ! 

Un pré-compostage est facilement réalisable en appartement, dans un seau hermétique que vous conservez dans votre cuisine. Vous y placez vos déchets organiques et vous les saupoudrez d’activateur de Bokashi : la fermentation commence. Ensuite, il vous faudra enterrer votre Bokashi à l’endroit de vos futures plantation ou le mélanger à du terreau/compost pour l’enrichir, auquel cas il peut être épandu autour des plantes mais il faut attendre que le Bokashi ait totalement été assimilé par le terreau/compost.

  • Déchets acceptés :  fruits/ légumes/restes cuisinés/viande/poissons/produits laitiers/coquilles d’œufs broyées… Presque tous les déchets organiques !
  • Avantages :
    • aucune odeur ;
    • aucun insecte ;
    • pas de nécessité de le vider régulièrement.
  • Contraintes :
    • avoir de l’activateur de Bokashi ;
    • avoir un accès à un jardin.
  • Idéal pour : les personnes en ville ayant accès à un jardin.
  • Budget : environ 7€/mois (avec l’association Récup Occitanie) / 60€ (d’achat neuf sans compter l’activateur à renouveler) / à partir de 35€ (seconde main sans compter l’activateur à renouveler).

Vous souhaitez vous lancer ? Découvrez le guide « Le Bokashi en Pratique » !

Lombricompostage

Ce procédé permet de transformer et de stabiliser la matière organique grâce à l’action des vers et d’autres organismes du même écosystème. Pour garantir la bonne hygiène de son composteur, il faut surveiller l’équilibre de ce qu’on y met.

Bon à savoir : malgré le fait que ce soit des petits êtres vivants, ceux-ci n’ont pas besoin de baby-sitter le temps de vos vacances 😉

  • Avantages :
    • aucune odeur ;
    • autonome ;
    • est adapté pour le logements sans jardin et sans balcon ;
    • le compost peut être directement utilisé dans les plantations.
  • Contraintes :
    • surveiller l’hygiène de son lombricomposteur ;
    • le placer judicieusement pour ne pas qu’il souffre des chaleur et du gel ;
    • avoir la possibilité de stocker.
  • Idéal pour : les personnes en ville ne souhaitant pas se déplacer régulièrement vers un composteur et ayant un espace de stockage approprié.
  • Budget : 90€ (achat neuf) / à partir de 40€ (seconde main) / 0€ si auto-fabrication.

Vous souhaitez vous lancer ? Découvrez le guide « Le Lombricompostage en Pratique » !

Traitement des biodéchets par les poules

Les poules sont omnivores, elles se nourrissent de la plupart de vos restes sous quelques conditions : il faut éviter les restes trop salés, trop sucrés, les produits laitiers, les plats industriels et d’autres aliments qui sont toxiques pour elles.

Il y a aussi des aliments qu’elles n’aiment pas, ou non adaptés à ses besoins nutritionnels. L’idéal étant d’avoir un composteur en parallèle pour coupler les deux méthodes.

Elles présentent cependant d’autres avantages au jardin : la livraison d’œufs frais !

  • Déchets acceptés :  fruits/légumes/restes de repas cuisinés/viande/coquilles d’œufs.
  • Avantages :
    • aucune odeur ;
    • aucun insecte ;
    • possibilité d’avoir des œufs avec des poules pondeuses.
  • Contraintes :
    • avoir la place pour mettre un poulailler ;
    • s’occuper des poules (maladies, vacances, etc.).
  • Idéal pour : les personnes ayant la place pour mettre un poulailler et aimant s’occuper des animaux.
  • Budget : compter 200€ environ pour un poulailler et 10€/poule (attention les poules vivent en communauté).

Vous souhaitez vous lancer ? Découvrez le guide « Le Compostage par les poules en Pratique » !

Trouvez la meilleure solution pour vous !

Vous voulez vous lancer dans le compostage mais vous ne savez pas quelle solution est la plus adaptée pour votre situation ? Découvrez la réponse en répondant au quizz ci-dessous !

Habitez-vous en appartement 🏦 ou dans une maison 🏡 ?

Mettre en place un composteur collectif dans votre quartier

Vous êtes motivé·e pour participer ou porter un projet de compostage partagé près de chez vous ? Nous centralisons les demandes de créations de site de compostage partagé par quartier afin que vous soyez accompagnés dans cette action. Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons dès que nous aurons atteint le nombre de personnes nécessaire proche de chez vous !

Les composteurs collectifs à Toulouse

Retrouvez sur la carte ci-dessous tous les composteurs collectifs existants à Toulouse.